Navigation – Plan du site

Committees

Comités

Fondatrice et Présidente d’honneur

Renée Dickason (Rennes 2, France)

Head of publication / Responsable de la Revue LISA

Delphine Letort (Le Mans, France)

Chief Editors, Executive Committee / Rédacteurs-en-chef, Comité de direction

Rüdiger Ahrens (Würzburg, Germany)

Image

Rüdiger Ahrens, Professeur émérite, Officier de l’ « Order of the British Empire », Docteur Honoris causa de l’Université de Caen, est titulaire d’une Chaire d’excellence en Etudes Anglaises à l’Université de Würzburg (Allemagne). Il a écrit de nombreux ouvrages : Die Essays von Francis Bacon (1974); Englische literaturtheoretische Essays (2 vols., 1975); avec E. Wolff, Englische und amerikanische Literaturtheorie (2 vols., 1978-79); avec H.W. Drescher et K.H. Stoll, Lexikon der englischen Literatur (1979); Amerikanische Bildungswirklichkeit heute (1980); William Shakespeare: Didaktisches Handbuch (3 vols., 1982); avec H. Antor, Text – Culture – Reception. Cross-cultural Aspects of English Studies (1992); avec W.D. Bald et W. Hüllen, Handbuch Englisch als Fremdsprache (1995); avec L. Volkmann, Why Literature Matters. Theories and Functions of Literature (1996); Europäische Sprachenpolitik - European Language Policy (2003); William Shakespeare: Zeit - Werk - Wirkung. Aufsätze (2004); avec M. Herrera-Sobek et al. (eds.), Intercultural Transgressions in Colonial and Postcolonial Literatures (2004); avec U. Weier (ed.), Englisch in der Erwachsenenbildung des 21. Jahrhunderts (2005); avec M. Eisenmann and M. Merkl (eds.), Moderne Dramendidaktik für den Englischunterricht (2007). Il est également l’auteur de plus de 320 articles. A l’occasion de son soixantième anniversaire, des Mélanges en son honneur ont été co-ordonnés par H. Antor et K. L. Cope : Intercultural Encounters - Studies in English Literatures (1999). Il co-dirige Anglistik (depuis 1990), de même que SYMBOLISM, An International Annual of Critical Aesthetics (New York: AMS Press, depuis 1998) et la Revue LISA/LISA e-journal, depuis 2003). Il est également responsable de trois collections d’ouvrages : avec H. Antor et K. Stierstorfer, Anglistische Forschungen - English Studies (Heidelberg: Winter University Press); avec Kevin L. Cope, Anglo-American Studies (Bern, Frankfurt, New York: Peter Lang) et avec Edgar Schneider, Grundlagen der Anglistik und Amerikanistik (Berlin: ESV).

Prof. Dr. Dr. h.c. Rüdiger Ahrens, OBE, holds a chair of English Studies and has been Head of the English Department at the University of Würzburg, Germany, since 1980. Since 2004, he has continued teaching as an emeritus. Among his books are Die Essays von Francis Bacon (1974); Englische literaturtheoretische Essays (2 vols., 1975); with E. Wolff, Englische und amerikanische Literaturtheorie (2 vols., 1978-79); with H.W. Drescher and K.H. Stoll, Lexikon der englischen Literatur (1979); Amerikanische Bildungswirklichkeit heute (1980); William Shakespeare: Didaktisches Handbuch (3 vols., 1982); with H. Antor, Text – Culture – Reception. Cross-cultural Aspects of English Studies (1992); with W.D. Bald and W. Hüllen, Handbuch Englisch als Fremdsprache (1995); with L. Volkmann, Why Literature Matters. Theories and Functions of Literature (1996); Europäische Sprachenpolitik - European Language Policy (2003); William Shakespeare: Zeit - Werk - Wirkung. Aufsätze (2004); with M. Herrera-Sobek et al. (eds.), Intercultural Transgressions in Colonial and Postcolonial Literatures (2004); with U. Weier (ed.), Englisch in der Erwachsenenbildung des 21. Jahrhunderts (2005); with M. Eisenmann and M. Merkl (eds.), Moderne Dramendidaktik für den Englischunterricht (2007). He has some 320 scholarly articles to his credit. On the occasion of his 60th birthday, a Festschrift was published by H. Antor and K. L. Cope (eds.), Intercultural Encounters - Studies in English Literatures (1999). He is the (co-)editor of Anglistik, the International Journal of the German Association of University Professors of English (since 1990), as well as of SYMBOLISM, An International Annual of Critical Aesthetics (New York: AMS Press, 1998- ) and of Revue LISA/LISA e-journal (since 2003). He also supervises three scholarly series: with H. Antor, K. Stierstorfer, Anglistische Forschungen - English Studies (Heidelberg: Winter University Press); with Kevin L. Cope, Anglo-American Studies (Bern, Frankfurt, New York: Peter Lang) and with Edgar Schneider, Grundlagen der Anglistik und Amerikanistik (Berlin: ESV).

Xavier Cervantès (Toulouse - Jean Jaurès, France)

Image

Xavier Cervantès est Professeur à l’Université de Toulouse - Jean Jaurès (France). Ses travaux portent sur l’histoire culturelle et l’histoire des idées en Grande-Bretagne au XVIIIème siècle. Il s’intéresse plus particulièrement aux relations artistiques entre ce pays et l’Italie à cette époque, tout spécialement dans le domaine de la musique (opéra) et de la culture visuelle (peinture et gravure). Il a publié une trentaine d’articles sur le sujet dans des revues britanniques, américaines, italiennes, allemandes et françaises, ainsi que dans divers actes de colloques. Il est aussi l’auteur de L’Angleterre au XVIIIe siècle, 1714-1800 (Presses Universitaires de Rennes, 1998) et, avec Hélène Dachez, de Le XVIIIe siècle anglais : le commentaire de texte – civilisation et littérature (Presses Universitaires du Mirail, 2002). Il a également coordonné la publication de Opéra et société dans le monde anglophone (parus dans la Revue LISA/LISA e-journal en 2004). Avec Renée Dickason, il a par ailleurs assuré la publication de l’ouvrage collectif La Propagande au Royaume-Uni, de la Renaissance à l’Internet (Paris, Ellipses, 2002).

Xavier Cervantès is Professor at the University of Toulouse – Jean Jaurès (France). His research works deal with British cultural history and the history of ideas in the 18th century, especially with Anglo-Italian artistic connections at that time, more particularly in the field of music (opera) and visual culture (painting and engraving). He has published more than thirty articles on these topics in British, American, Italian, German and French scholarly journals as well as in several conference proceedings. He is the author of L’Angleterre au XVIIIe siècle, 1714-1800 (Presses Universitaires de Rennes, 1998), as well as the co-author, with Hélène Dachez, of Le XVIIIe siècle anglais : le commentaire de texte – civilisation et littérature (Presses Universitaires du Mirail, 2002). He has also edited Opera and Society in the English-Speaking World (for Revue LISA/ LISA e-journal in 2004). Together with Renée Dickason, he has also co-edited La Propagande au Royaume-Uni, de la Renaissance à l’Internet (Paris, Ellipses, 2002).

Guillaume Clément (Rennes 1, France)

Image

Guillaume Clément est Maître de conférences à l'Université de Rennes 1 où il enseigne l'anglais aux étudiants de la faculté de droit et de science politique. Ses enseignements se concentrent sur l'anglais juridique et les institutions politiques et judiciaires britanniques et américaines. Ancien élève de l'Ecole Normale Supérieure de Paris-Saclay, il s'engagea ensuite dans un doctorat en civilisation britannique à la Sorbonne sous la direction du Professeur Claire Charlot. Sa thèse portait sur les relations entre les groupes de rock et les partis politiques britanniques à l'époque du phénomène Cool Britannia. Dans le cadre de son doctorat, Guillaume séjourna durant un an à l'Université d'Oxford en tant qu'academic visitor. Il est à présent membre de l'équipe d'accueil EA 1796 ACE (Anglophonie: Communautés, Ecritures) de l'Université de Rennes 2 où il mène des travaux de recherche portant sur les interactions entre la sphère politique et le monde de la culture populaire, plus particulièrement la musique, en Grande-Bretagne. Il est l'auteur d'articles portant sur la dimension politique de plusieurs groupes de rock tels que The Beatles ou encore Radiohead. Plus d'informations sur son parcours et ses activités d'enseignement et de recherche sont disponibles sur son site personnel: http://gbclement.weebly.com

Guillaume Clément is a Senior Lecturer at the University of Rennes 1 where he teaches British and American political and legal studies. A former student of the Ecole Normale Supérieure de Paris-Saclay, he went on to obtain his PhD from the Sorbonne with a dissertation about the politics of British rock music in the Cool Britannia era (supervised by Professor Claire Charlot). His work as a doctoral student led him to the University of Oxford, where he spent one year as an academic visitor. Guillaume is now a member of the "ACE" research team at the University of Rennes 2 and continues to research the interactions between popular culture (especially music) and politics in Britain. He has written several articles discussing the politics of well-known British rock bands such as The Beatles or Radiohead. More information about his research and teaching activities can be found on his personal page: http://gbclement.weebly.com

Nicole Cloarec (Rennes 1, France)

Nicole Cloarec est Maître de conférences en anglais à l'Université Rennes 1, membre de LIDILE (Rennes 1-Rennes 2, EA 3874), responsable de l’axe DILEM depuis 2013, membre de la SAES et de la SERCIA depuis 2000. Auteure d'une thèse sur Peter Greenaway, elle a publié plusieurs articles sur le cinéma anglophone, a dirigé deux ouvrages collectifs sur la lettre et l’écrit au cinéma (Le Cinéma en toutes lettres, Paris, Michel Houdiard Editeur, 2007 et Lettres de cinéma, Presses Universitaires de Rennes, 2007), co-dirigé deux numéros de la Revue LISA/LISA e-journal sur la censure (“Censorship in Action, Reactions to Censorship” avec Emilie Dardenne, La Revue LISA/LISA e-journal, Vol.  XI n°1  / 2013, et "The Poetics of Censorship/ Poétique de la censure" avec Delphine Lemonnier-Texier et Nathalie Merrien, La Revue LISA/LISA e-journal, Vol. XI n°3/2013) et Social Class on British and American Screens. Essays on Cinema and Television (avec David Haigron et Delphine Letort, Jefferson, NC: McFarland, 2016). Ses derniers travaux portent plus particulièrement sur des questions liées au documentaire, à l’adaptation et à la transmédialité.

Nicole Cloarec is a Senior Lecturer in English at Rennes 1 University (France), a member of the research team LIDILE (Rennes 1-Rennes 2), and of SAES and SERCIA societies. She is the author of a thesis on Peter Greenaway and has published a number of articles on British and English-speaking cinema. She has edited two collective volumes on letters and the insertion of written material in films (Le Cinéma en toutes lettres, Paris, Michel Houdiard Editeur, 2007 and Lettres de cinéma, Presses Universitaires de Rennes, 2007), co-edited two issues of Revue LISA/LISA e-journal about censorship (“Censorship in Action, Reactions to Censorship” with Emilie Dardenne, La Revue LISA/LISA e-journal, Vol.  XI n°1  / 2013, et “The Poetics of Censorship” with Delphine Lemonnier-Texier and Nathalie Merrien, Revue LISA/LISA e-journal, Vol. XI n°3/2013) and Social Class on British and American Screens. Essays on Cinema and Television (with David Haigron and Delphine Letort Jefferson, NC : McFarland, 2016). Her latest research focuses on British cinema, in particular questions related to transmediality, adaption and the documentary.

Renée Dickason (Rennes 2, France)

Image

Renée Dickason, qui a enseigné à l’Université de Caen de 2001 à 2010, est actuellement Professeur à l’Université Rennes 2 (France). Elle a créé en 2003, dans le cadre des projets de la Maison de Recherche en Sciences Humaines de Caen (UMS 843 / CNRS), la Revue LISA/LISA e-journal hébergée sur le site de revues.org (CLEO, CNRS, EHESS) depuis 2009. Elle a dirigé la Revue LISA/LISA e-journal depuis sa fondation jusqu’en octobre 2016, date à laquelle elle est devenue Présidente d’honneur. Diplômée de l’Université Rennes 2 (Licence, Maîtrise, DEA, Doctorat) et de l’Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle (HDR, Habilitation à Diriger des Recherches), ses travaux portent sur l’histoire culturelle des îles Britanniques, en particulier sur les médias visuels et la représentation de la société britannique contemporaine à travers les fictions télévisuelles, la communication politique, les publicités gouvernementales ; elle s’intéresse également à la représentation du « réel » et à la construction de la réalité dans les fictions filmiques, les documentaires et les séries humoristiques. Elle est auteur de nombreux ouvrages ou numéros de revues, parmi lesquels : Radio et télévision britanniques (Presses Universitaires de Rennes, 1999), British Television Advertising – Cultural Identity and Communication (University of Luton Press, Grande-Bretagne, 2000), Vers la paix en Irlande du Nord : communication politique et publicité télévisuelle (1988-1997) (Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2000), Analyses d’Images : Patrimoines visuels dans le monde anglophone (Presses Universitaires de Rennes, 2003), La Société britannique à travers ses fictions télévisuelles : le cas des soap operas et des sitcoms (Paris, Ellipses, 2005), Media, Images, Propagandes (Revue LISA/LISA e-journal, Vol. IV, n°3, 2006), Propagating Ideas and Images, (Revue LISA/LISA e-journal, Vol. VI, n°1, 2008), Festschrift Honouring René Gallet (Revue LISA/LISA e-journal, Vol. VII, n°3, 2009), Propaganda, (Symbolism, Vol. XI, New York, AMS Press, 2010), Expériences de guerres, Regards, témoignages, récits (éditions Mare et Martin, Paris, 2012), Mémoires croisées autour des deux guerres mondiales (éditions Mare et Martin, Paris, 2012), Varieties of Experience of Modern Warfare, (Revue LISA/LISA e-journal, Vol. X, n°1, 2012), elle a également dirigé avec Xavier Cervantes, Enseigner la civilisation anglophone. Définitions, Méthodes et Expériences (Presses Universitaires de Rennes, 1998), avec Liliane Kerjan, La Consommation culturelle dans le monde anglophone (Presses Universitaires de Rennes, 1999), avec Xavier Cervantes, La Propagande au Royaume-Uni, de la Renaissance à l’Internet (Paris, Ellipses, 2002), avec Gilbert Millat, Images de dérision, Images d’exaltation dans les îles Britanniques du XVIIIe au XXe siècle : enjeux nationaux, perspectives internationales (Revue LISA/LISA e-journal, Vol. I, n°1, 2003), avec Benoît Raoulx, Interdisciplinary Perspectives in Visual Media Studies. Screening Social Spaces (Les Cahiers de la MRSH, Caen, PUC, 2007), avec Karine Rivière-De Franco, Image et communication politique. La Grande-Bretagne depuis 1980 (Coll. Psychologie politique, Paris, L’Harmattan, 2007), avec David Haigron et Karine Rivière-De Franco, Stratégies et campagnes électorales en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis (Coll. Psychologie politique, Paris, L’Harmattan, 2009), avec Rüdiger Ahrens, Screening and Depicting Cultural Diversity in the English-speaking World and Beyond (Coll. Anglo-amerikanische Studien / Anglo-American Studies, Frankfurt am Main, New York, Oxford, 2013), avec Stéphanie A.H. Bélanger, War Memories, Commemoration, Recollections, and Writings on War (McGill-Queen’s University Press, 2016).

Renée Dickason taught at the University of Caen (France) from 2001 to 2010 and is now Professor at Rennes 2 University (France). In 2003, she founded Revue LISA/LISA e-journal, which is hosted by revues.org (CLEO, CNRS, EHESS). She directed Revue LISA/LISA e-journal from its creation until October 2016, when she became Présidente d’honneur. She took her degrees at the University of Brittany, Rennes (B. A.; M. A.; Ph. D.) and at the Sorbonne Nouvelle, Paris 3 University (HDR, Habilitation à Diriger des Recherches). Her research work deals with British cultural history, in particular visual media and the representation of contemporary British society through television fictions, political communication and government advertising; she is also interested in the representation of the ‘real’ and the shaping of reality in films, documentaries and comedy series. She has written several books and journal numbers, among them Radio et télévision britanniques (Presses Universitaires de Rennes, 1999), British Television Advertising – Cultural Identity and Communication (University of Luton Press, UK, 2000), Vers la paix en Irlande du Nord: communication politique et publicité télévisuelle (1988-1997) (Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2000), Analyses d’Images: Patrimoines visuels dans le monde anglophone (Presses Universitaires de Rennes, 2003), La Société britannique à travers ses fictions télévisuelles: le cas des soap operas et des sitcoms (Paris, Ellipses, 2005), Media, Images, Propagandes (Revue LISA/LISA e-journal, Vol. IV, n°3, 2006), Propagating Ideas and Images, (Revue LISA/LISA e-journal, Vol. VI, n°1, 2008), Festschrift Honouring René Gallet (Revue LISA/LISA e-journal, Vol. VII, n°3, 2009), Propaganda, (Symbolism, Vol. XI, New York, AMS Press, 2010), Expériences de guerres, Regards, témoignages, récits (éditions Mare et Martin, Paris, 2012), Mémoires croisées autour des deux guerres mondiales (éditions Mare et Martin, Paris, 2012), Varieties of Experience of Modern Warfare, (Revue LISA/LISA e-journal, Vol. X, n°1, 2012). She has co-edited with Xavier Cervantes, Enseigner la civilisation anglophone. Définitions, Méthodes et Expériences (Presses Universitaires de Rennes, 1998), with Liliane Kerjan, La Consommation culturelle dans le monde anglophone (Presses Universitaires de Rennes, 1999), with Xavier Cervantes, La Propagande au Royaume-Uni, de la Renaissance à l’Internet (Paris, Ellipses, 2002), with Gilbert Millat, Images de dérision, Images d’exaltation dans les îles Britanniques du XVIIIe au XXe siècle: enjeux nationaux, perspectives internationales, Revue LISA/LISA e-journal, Vol. I, n°1, 2003), with Benoît Raoulx, Interdisciplinary Perspectives in Visual Media Studies. Screening Social Spaces (Les Cahiers de la MRSH, Caen, PUC, 2007), with Karine Rivière-De Franco, Image et communication politique. La Grande-Bretagne depuis 1980 (Coll. Psychologie politique, Paris, L’Harmattan, 2007), with David Haigron and Karine Rivière-De Franco, Stratégies et campagnes électorales en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis (Coll. Psychologie politique, Paris, L’Harmattan, 2009), with Rüdiger Ahrens, Screening and Depicting Cultural Diversity in the English-speaking World and Beyond (Coll. Anglo-amerikanische Studien / Anglo-American Studies, Frankfurt am Main, New York, Oxford, 2013), with Stéphanie A.H. Bélanger, War Memories, Commemoration, Recollections, and Writings on War (McGill-Queen’s University Press, 2016).

Eliane Elmaleh (Le Mans, France)

Image

Éliane Elmaleh est Professeure à l’Université du Maine (Le Mans). Elle enseigne la civilisation et l’histoire américaines ainsi que l’histoire de l’art au Département d’Études Anglophones. Ses domaines de recherche sont l’art américain contemporain, l’art afro-américain, les médias, les discours identitaires et féministes. Elle a publié un grand nombre d’articles dans des revues universitaires telles que Annales du Monde Anglophone, Revue Française d’Études Américaines, the European Journal of American Culture, Revue LISA/LISA e-journal, E-rea, les Cahiers du MIMMOC ou encore Transatlantica et dans des ouvrages collectifs (Both Swords and Ploughshares, Interactions of War, Peace, and Religion in America from the War of Independence to the Present, Troubled Legacies : Minority Literatures between Impossible Inheritance and the Reinvention of Traditions, Mémoire(s), identité(s), marginalité(s) dans le monde occidental contemporain, Marges et Périphéries dans les pays de langue anglaise, Marginalité et politiques sociales, réflexions autour de l’exemple américain...). Elle a dirigé ou co-dirigé un certain nombre d’ouvrages dont dernièrement Résistances, voix citoyennes en marge des institutions politiques (2014 ou encore L’Ouest et les Amériques, entre arts et réalités (2016). Elle a par ailleurs co-organisé de nombreux colloques internationaux, notamment en collaboration avec le Réseau ’Etudes du Pouvoir (Power Studies Network) et le soutien de l’Institut des Amériques (IdA). Elle est de plus, depuis janvier 2016, déléguée régionale du Pôle Ouest de l’IdA. Elle est actuellement vice-présidente en charge des relations internationales à l’Université du Maine au Mans.

Éliane Elmaleh is a Professor in American civilization who teaches American history and civilization at the English Department of Université du Maine, Le Mans, France. Her fields of research are contemporary art, African-American art, feminist and political discourses, the American media and identity politics. She has published a number of articles in scholarly reviews such as Annales du Monde Anglophone, Revue Française d’Etudes Américaines, European Journal of American Culture, E-rea and Revue LISA/LISA e-journal, Cahiers du MIMMOC or Transatlantica and in collective works (Both Swords and Ploughshares, Interactions of War, Peace, and Religion in America from the War of Independence to the Present, Troubled Legacies : Minority Literatures between Impossible Inheritance and the Reinvention of Traditions, Mémoire(s), identité(s), marginalité(s) dans le monde occidental contemporain, Marges et Périphéries dans les pays de langue anglaise, Marginalité et politiques sociales, réflexions autour de l’exemple américain...). She recently co-edited two books entitled Résistances, voix citoyennes en marge des institutions politiques (2014) which describes and analyses the different political movements which recently emerged in countries such as Canada, Cuba, Spain, the US, Greece, France or Tunisia as a reaction to the global economic crisis or L’Ouest et les Amériques, entre arts et réalités (2016), which offers a number of different perspectives of the American West. She also co-organized many international conferences, including some with the collaboration of a group of universities (Le Mans, Paris ouest Nanterre, Caen and Poitiers), Power Studies Network and the support of l’Institut des Amériques (IdA). Besides, since January 2016, she is the Western Pole Regional Delegate of IdA. She is currently Vice-President in charge of international relations at the University of Maine, Le Mans.

Pierre Guerlain (Paris Ouest – Nanterre La Défense, France)

Image

Pierre Guerlain est Professeur émérite de civilisation américaine à l’Université Paris Ouest-Nanterre La Défense, il assure aussi des cours à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris. Son domaine de recherche est principalement la politique étrangère américaine ; il inclut un travail sur l’analyse des discours et les études interculturelles dans son appréhension de la présence américaine hors des frontières des Etats-Unis. Il a travaillé sur les images et stéréotypes dans les relations franco-américaines et sur ce que l’on appelle « l’anti-américanisme ». De façon plus générale il s’intéresse à l’image des Etats-Unis et à leur présence à l’étranger. Il a également publié de nombreux articles sur divers aspects de la politique intérieure des Etats-Unis. Il a publié un ouvrage sur les perceptions mutuelles des Américains et des Français : Miroirs transatlantiques; la France et les Etats-Unis entre passions et indifférences (Paris, L’Harmattan, 1996) ; et de nombreux articles dans des publications telles que Revue Française d’Etudes Américaines, Esprit, Commentaire, L’Homme et la Société, Interculture, Annales du Monde Anglophone, Contemporary French Civilization (USA), American Studies International (USA), South Atlantic Quarterly (USA), French Cultural Studies (Grande-Bretagne), JAST (Journal of American Studies in Turkey), Amerikastudien (Allemagne) et REDEN (Revista Española de Estudios Norteamericanos), Espagne. Il a également publié de nombreux articles dans des revues électroniques telles que : Revue LISA/LISA e-journal, GRAAT ou EJAS. Il est membre du comité de rédaction de la revue Recherches Internationales.

Pierre Guerlain is an Emeritus Professor of American Studies at Université Paris Ouest–Nanterre La Défense, France and he also teaches at Institut d’Etudes Politiques de Paris. His fields of research are US foreign policy, discourse analysis and intercultural studies with a special focus on the transcultural images of the Americans and the French. He has done a lot of work on “anti-Americanism” and the image of the US abroad. He has published a book about the mutual perceptions of the Americans and the French: Miroirs transatlantiques; la France et les Etats-Unis entre passions et indifférences (Paris, L’Harmattan, 1996); and articles in Revue Française d’Etudes Américaines, Esprit, Commentaire, L’Homme et la Société, Interculture, Annales du Monde Anglophone, Contemporary French Civilization (USA), American Studies International (USA), South Atlantic Quarterly (USA), French Cultural Studies (Britain), JAST (Journal of American Studies in Turkey), Amerikastudien (Germany) and REDEN (Revista Española de Estudios Norteamericanos), Spain. He has also published several articles in various online journals such as Revue LISA/LISA e-journal, GRAAT or EJAS. He is a member of the editorial board of Recherches Internationales.

Eric Gonzalez (Rennes 2, France)

Image

Eric Gonzalez est Maître de conférences à l’Université Rennes 2 (France) et membre de l’équipe de recherche ACE (Anglophonie : Communautés, Écritures – EA1796). Ses travaux portent sur la musique populaire aux Etats-Unis. Il est l’auteur d’une thèse intitulée « Signifyin(g) Jazzmen » : Statut et Représentations des musiciens de jazz afro-américains des années 1920 à nos jours. Il a rédigé plusieurs articles sur le jazz, le hip-hop et le rock ainsi que la musique de film. Il a également dirigé un des premiers numéros de La Revue LISA/LISA e-journal intitulé « Les États-Unis à travers le prisme des musiques populaires américaines et britanniques ». Sa thématique de recherche actuelle est l’industrie musicale aux Etats-Unis, en particulier le thème de la dématérialisation dans ce champ.

Eric Gonzalez is an Associate Professor at the University of Rennes 2 (France) and a member of the ACE research team. His research works deal with popular music in the United States. His PhD is entitled “Signifyin(g) Jazzmen”: Status and Representations of African-American musicians from the 1920s to the present day. He has published several articles on jazz, hip-hop and rock, as well as film music. He also edited one of the first issues of the Revue LISA/LISA e-Journal on « The United States though the Prism of American and British Popular Music.» His current research focuses on the music industry in the United States, more specifically the topic of dematerialisation in that field.

David Haigron (Rennes 2, France)

Image

David Haigron est Maître de conférences en civilisation britannique contemporaine à l’Université Rennes 2 et membre de l’équipe de recherche ACE (Anglophonie : Communautés, Écritures – EA1796) depuis 2012. Il a précédemment été pendant cinq ans maître de conférences à l’Université de Caen/Basse-Normandie et membre d’ERIBIA (Équipe de Recherche Interdisciplinaire sur la Grande-Bretagne, l’Irlande et l’Amérique du nord – EA 2610). Il est l’auteur d’une thèse intitulée « Les spots politiques télévisés du Parti conservateur britannique (1974-1997) : mutations, stratégies, images », soutenue en 2006, sous la direction du Professeur Renée Dickason. Ses recherches actuelles portent sur la communication politique (campagnes électorales et référendaires au Royaume-Uni et en République d’Irlande), les médias et les représentations sociales. Il a coordonné un numéro de la Revue LISA/LISA e-journal consacré à « The UK’s Political Landscape in the 21st Century: Players, Strategies, Achievements » (vol. XII, n° 8, 2014 : http://lisa.revues.org/6932), et co-dirigé deux ouvrages collectifs : Stratégies et campagnes électorales en Grande-Bretagne et aux États-Unis (avec Renée Dickason et Karine Rivière-De Franco : Paris, L’Harmattan, coll. « Psychologie politique », 2009) et Social Class on British and American Screens: Essays on Cinema and Television (avec Nicole Cloarec et Delphine Letort : Jefferson, NC, McFarland, 2015).

David Haigron is a Senior Lecturer in contemporary British studies in the English department of the University of Rennes 2 and a member of the research team ACE. He previously taught five years at the University of Caen/Lower Normandy. In 2006 he completed a PhD entitled “The British Conservative Party’s Televised Political Broadcasts (1974-1997): Mutations, Strategies, Images”. His current research focuses on political communication (electoral and referendum campaigns in the United Kingdom and in the Republic of Ireland), the media and social representations. He has been guest editor for an issue of the Revue LISA/LISA e-journal on “The UK’s Political Landscape in the 21st Century: Players, Strategies, Achievements” (vol. XII, n° 8, 2014: http://lisa.revues.org/6932) and has co-edited two collective studies: Stratégies et campagnes électorales en Grande-Bretagne et aux États-Unis (with Renée Dickason and Karine Rivière De Franco: Paris, L’Harmattan, 2009), and Social Class on British and American Screens: Essays on Cinema and Television (with Nicole Cloarec and Delphine Letort: Jefferson, NC, McFarland, 2015).

Delphine Letort (Le Mans, France)

Image

Delphine Letort est Maître de conférences habilitée à diriger des recherches en études anglophones à l’Université du Maine, où elle enseigne la civilisation américaine et les études filmiques. Elle a publié deux ouvrages intitulés Du film noir au néo-noir : mythes et stéréotypes de l’Amérique 1941-2008 (Paris, L’Harmattan, 2010) et The Spike Lee Brand: a Study of Documentary Filmmaking (Albany, SUNY, 2015). Ses recherches portent sur les politiques de représentation dans les adaptations filmiques, le documentaire, le biopic et le cinéma afro-américain. Elle a dirigé des numéros de revues : Les Pratiques documentaires : entre contestation et propagande (avec Georges Fournier : Revue LISA/Lisa e-Journal, 2014) ; Exploring War Memories in American Documentaries (avec Georges Fournier : Revue InMedia, 2014) ; Postcolonial Filmmaking in French-Speaking Countries (Black Camera, 2014) ; Panorama mondial du film noir (CinémAction, 2014) ; « Inspiré d’une vie » : le genre biopic en question (avec Taïna Tuhkunen : Revue LISA/LISA e-Journal, 2016). Elle a co-dirigé plusieurs ouvrages collectifs : L’Adaptation cinématographique : premières pages, premiers plans (avec Shannon Wells-Lassagne : Paris, Mare et Martin, 2014) ; La Culture de l’engagement au cinema (avec Erich Fisbach : Rennes, PUR, 2015); Social Class on British and American Screens: Essays on Cinema and Television (avec Nicole Cloarec et David Haigron : Jefferson, NC, McFarland, 2016). Elle est membre du comité éditorial de la revue Black Camera (Bloomington, Indiana) et directrice de la Revue LISA/LISA e-Journal depuis octobre 2016. Elle est directrice adjointe du laboratoire 3L.AM – Langues, Littératures, Linguistique des Universités d’Angers et du Maine (<http://3lam.univ-lemans.fr/fr/index.html>).

Delphine Letort is an Associate Professor in Anglophone Studies at the University of Maine (Le Mans, France), where she teaches American civilization and film studies. She has published Du film noir au néo-noir: mythes et stéréotypes de l’Amérique 1941-2008 (Paris, L’Harmattan, 2010) and The Spike Lee Brand: a Study of Documentary Filmmaking (Albany, SUNY, 2015). Her research focuses on the politics of representation in film adaptations, documentary filmmaking, biopics and African-American cinema. She has edited several journal issues: Les Pratiques documentaires: entre contestation et propagande (with Georges Fournier: Revue LISA/Lisa e-Journal, 2014); Exploring War Memories in American Documentaries (with Georges Fournier: Revue InMedia, 2014); Postcolonial Filmmaking in French-Speaking Countries (Black Camera, 2014); Panorama mondial du film noir (CinémAction, 2014); « Inspiré d’une vie »: le genre biopic en question (with Taïna Tuhkunen: Revue Lisa/Lisa e-Journal, 2016). She has co-edited several collective volumes: L’Adaptation cinématographique: premières pages, premiers plans (with Shannon Wells-Lassagne: Paris, Mare et Martin, 2014); La Culture de l’engagement au cinema (with Erich Fisbach: Rennes, PUR, 2015); Social Class on British and American Screens: Essays on Cinema and Television (with Nicole Cloarec and David Haigron: Jefferson, NC, McFarland, 2016). She serves on the advisory editorial board of Black Camera (Bloomington, Indiana) and has been the editor-in-chief of Revue LISA/LISA e-Journal since October 2016. She is the assistant director of the 3L.AM research team – Langues, Littératures, Linguistique at the Universities of Maine and Angers (<http://3lam.univ-lemans.fr/fr/index.html>).

Brendon O’Connor (Sydney, Australia)

Image

Brendon O’Connor est enseignant-chercheur à l’United States Studies Centre de l’Université de Sydney depuis 2009 et est spécialiste de politique états-unienne. Il a également enseigné à l’Université de Griffith (Department of Politics and Public Policy). En 2008, il a représenté l’Australie au Woodrow Wilson Centre de Washington DC et, en 2006, il a obtenu une bourse Fulbright à l’Université de Georgetown. Il a dirigé sept ouvrages sur l’anti-américanisme et a publié plusieurs livres et articles sur les politiques sociales aux Etats-Unis, sur les politiques présidentielles, sur la politique étrangère et sur les relations australo-américaines. Voir, par exemple, Brendon O’Connor (ed.), American Foreign Policy Tradition, London : Sage, 2010 ; ou Brendon O’Connor & Katherine Delaney, « The ABC and anti-Americanism: The case of Minister Alston and the 2003 Iraq War », Australian Journal of Political Science, septembre 2009. Ses cours portent sur les politiques intérieures et les Affaires étrangères aux USA, et il a dirigé des mémoires de recherche et des thèses sur l’anti-américanisme, le néoconservatisme, la guerre en Irak et les politiques de la Maison Blanche.

Brendon O’Connor joined the United States Studies Centre at the University of Sydney in 2009 as Associate Professor in American Politics. He was previously with the Department of Politics and Public Policy at Griffith University. He was the Australia Scholar at the Woodrow Wilson Centre in Washington DC in 2008, and in 2006, he was a Fulbright Fellow at Georgetown University. He is the editor of seven books on anti-Americanism and has also published articles and books on American welfare policy, presidential politics, US foreign policy, and Australian-American relations. See, for example, Brendon O’Connor (ed.), American Foreign Policy Tradition, London: Sage, 2010, or Brendon O’Connor and Katherine Delaney, “The ABC and anti-Americanism: The case of Minister Alston and the 2003 Iraq War”, Australian Journal of Political Science, September 2009. He has taught courses on American domestic politics and foreign affairs, and supervised theses on a variety of topics such as anti-Americanism, neoconservatism, the Iraq War and presidential politics.

Stephen J. Whitfield (Brandeis, Massachusetts, United States)

Image

Stephen J. Whitfield est Professeur en Etudes Américaines à l’Université de Brandeis (Boston, Massachusetts). Il est diplômé de Tulane University dans la Nouvelle-Orléans (Licence, 1964), de Yale University (Maîtrise, 1966) et de Brandeis University (Doctorat, 1972). Depuis 1972, il enseigne dans le Département des Etudes Américaines à Brandeis. Il est auteur de plusieurs ouvrages tels que A Death in the Delta: The Story of Emmett Till (1988), The Culture of the Cold War (1991, actualisé en 1996), In Search of American Jewish Culture (1999). Il a également dirigé A Companion to Twentieth-Century America (2004). Le Professeur Whitfield a enseigné dans plusieurs universités dont l’Université Hébraïque de Jérusalem, l’Université Catholique de Louvain (Belgique), l’Université de Paris IV- Sorbonne. Plus récemment, en 2004, il a enseigné un semestre à l’Université Ludwig- Maximilians de Munich. Le Professeur Whitfield fait partie des comités éditoriaux de plusieurs revues (American Jewish History, Southern Jewish History, American Communist History), et depuis 1998, il est correspondant à l’étranger pour Vingtième Siècle dans le domaine des Etudes Américaines.

Stephen J. Whitfield is Professor of American Studies at Brandeis University near Boston, Massachusetts. His degrees were earned at Tulane University in New Orleans (B. A., 1964), Yale University (M. A., 1966) and Brandeis University (Ph. D., 1972). Since 1972 he has taught American Studies at Brandeis. The eight books that he has authored include A Death in the Delta: The Story of Emmett Till (1988), The Culture of the Cold War (1991, expanded ed. 1996) and In Search of American Jewish Culture (1999). He is also the editor of A Companion to Twentieth-Century America (2004). Professor Whitfield has served as Fulbright Visiting Professor at the Hebrew University of Jerusalem and at the Catholic University of Leuven and Louvain-la-Neuve in Belgium, and has twice served as visiting professor at the University of Paris IV (La Sorbonne). Most recently, in 2004, he taught a semester at the Ludwig- Maximilians-Universität in Munich. Professor Whitfield has served on the editorial boards of several journals (American Jewish History, Southern Jewish History, American Communist History), and since 1998 has been a correspondent for Vingtième Siècle in the field of American history.

Copy editor / Mise en ligne des articles

Yves Picard

Scientific Committee / Comité scientifique

Françoise Bort (Dijon, France) ; Edwige Camp (Valenciennes, France) ; Jonathan Bignell (Reading, GB) ; Subarno Chattarji (New Delhi, Inde) ; Pierre Degott (Metz, France) ; Jeffrey Demsky (San Bernardino Valley College, USA) ; Brigitte Felix (Paris 8, France) ; Anne Garrait-Bourrier (Clermont-Ferrand, France) ; Annie Gagiano (University of Stellenbosch, Afrique du Sud) ; Laurence Gourievidis (Clermont-Ferrand, France) ; Georges-Claude Guilbert (Tours, France) ; Judith Keene (Sydney, Australie) ; Barry King (Auckland, New Zealand) ; Jeffrey Klenotic (New Hampshire, USA) ; Pierre Lurbe (Paris IV, France) ; Karen Lury (Glasgow, GB) ; Michael T. Martin (Indiana, USA) ; Marc Martinez (Rouen, France) ; Monica Michlin (Montpellier, France) ; Michel Morel (Nancy, France) ; Joanny Moulin (Aix-Marseille, France) ; Dana Polan (New York, USA) ; Benoît Raoulx (CRESO, CNRS, Caen, France) ; Leigh Raiford (Berkeley, USA) ; Laura Robinson (Memorial University of Newfoundland) ; David Roche (Toulouse, France) ; Dominique Sipière (ULCO, France) ; Gilles Teulié (Aix-Marseille, France) ; Taïna Tuhkunen, (Angers, France) ; Shannon Wells-Lassagne (Dijon, France).

Reading Committee / Comité de lecture

Isabelle Baudino (ENS Lyon, France) ; Sophie Belan (Nantes, France) ; Zachary Baqué (Toulouse, France) ; Mathilde Bertrand (Bordeaux, France) ; Alice Byrne (Aix-Marseille, France); Annick Cizel (Paris III, France) ; Gilles Couderc (Caen, France) ; Hélène Dachez (Toulouse, France) ; Amandine Ducray (Paris X-Nanterre, France) ; Sandrine Ferré-Rode (USQV, France) ; Linda Garbaye (Clermont-Ferrand, France) ; William Gleeson, (Le Mans, France) ; Anne Goarzin (Rennes 2, France) ; Thierry Goater (Rennes 2, France) ; François Hugonnier (Angers, France) ; Alain Kerhervé (Brest, France) ; Jennifer Kilgore (Caen, France) ; Hélène Lecossois (Le Mans, France) ; Christine Lorre (Paris III, France) ; Maud Michaud (Le Mans, France) ; Nolwenn Mingant (Nantes, France) ; Salah Oueslati (Poitiers, France) ; Armelle Parey (Caen, France) ; Mickaël Popelard (Caen, France); Raphaël Ricaud (Montpellier, France) ; Karine Rivière-De Franco (Orléans, France) ; Emmanuel Roudaut (Valenciennes, France) ; Marcin Stawiarski (Caen, France); Guillaume Tanguy (Montpellier, France) ; Clémentine Tholas-Disset (Paris III, France) ; Donia Touihri-Mebarek (Rennes, France) ; Jérémy Tranmer (Nancy, France).

Former Members of LISA e-journal Committees / Ont participé aux comités de la Revue LISA

Comité de Direction / Editorial Board

René Gallet (†, Caen, France)

Scientific Committee / Comité scientifique

Pilar Abad García (Valladolid, Spain) ; Manuel Alvarado (Surrey, United Kingdom) ; Paul Brennan (†, Paris III, France) ; Jean-Louis Breteau (Toulouse, France) ; Jean Brihault (Rennes II, France) ; Lord Asa Briggs (†, Lewes, United Kingdom) ; Michael Bromley (Queensland, Australia) ; Donald Burrows (Open University, United Kingdom) ; James Chapman (Leicester, United Kingdom) ; Mirjana Dedaic (New Haven, Connecticut, United States) ; René Gallet (†, Caen, France) ; John Miles Foley (Missouri-Columbia, États-Unis) ; Eamonn Hughes (Queen’s, Belfast, Northern Ireland) ; Wesley Hutchinson (Paris III, France) ; Alain Jumeau (Paris IV, France) ; François Laroque (Paris III, France) ; Liliane Louvel (Poitiers, France) ; John Lowerson (Sussex, United Kingdom) ; Franco Marucci (Venice, Italy) ; Gilbert Millat (†, Lille III, France) ; Patrick Miller (Northeastern Illinois, United States ; Daniel Nelson (New Haven, Connecticut, United States) ; Cary Plotkin (Columbia University, NY, United States) ; Claudine Raynaud (Tours, France) ; Elisabeth Schaefer-Wuensche (Bonn, Germany) ; ; Jean-Claude Sergeant (†, Paris III, France/Oxford, United Kingdom) ; Colin Seymour-Ure (Canterbury, United Kingdom) ; Kunio Shimane (Nagoya, Japan) ; Hédi Sioud (Sousse, Tunisia) ; Paul Spickard (California, Santa Barbara, United States) ; Mounir Triki (Sfax, Tunisia); Galina Ivanovna Yermolenko (DeSales University, PA, USA)

Reading Committee / Comité de lecture

Vanessa Alayrac (Paris VII, France) ; Bertrand Cardin (Caen, France) ; Philippe Cauvet (Poitiers, France) ; Anca Cristofovici (Caen, France) ; Alexandra Dilys-Slaby (Caen, France) ; Taoufik Djebali (Caen, France) ; Robert Dickason (Rennes, France) ; René Gallet (†, Caen, France) ; Andrew Ives (Caen, France) ; Catherine Lisak (Bordeaux, France) ; Anne-Catherine Lobo (Caen, France) ; Catharine Mason (Caen, France) ; Christian Mailhes (Toulouse, France) ; Gilbert Millat (†, Lille III, France) ; Martine Pelletier (Tours, France) ; Jean-Paul Rosaye (Arras, France) ; Michel Savaric (Besançon, France) ; Isabelle Schwartz-Gastine (Caen, France) ; Gérard Selbach (Paris, France) ; Yann Tholoniat (Strasbourg, France) ; Pascale Villate-Compton (Bordeaux, France)

Final Layout and Technical Advice / Mise en page et conseils techniques

Alice Byrne (Aix-Marseille, France), Amandine Ducray (Nanterre, France), David Haigron (Rennes 2, France), Elise Ouvrard (Caen, France), Denis Guézais (Caen, France) ; Pierre Laurent (Caen, France).

  • Revues.org