Navigation – Plan du site

vol. XV-n°1 | 2017
Les spécificités du kitsch dans le cinéma anglophone

The Specificities of Kitsch in the Cinema of English-Speaking Countries
Sous la direction de Nicole Cloarec et Isabelle Le Corff

Le Kitch a souvent été utilisé négativement par l'élite pour signifier le mauvais goût ou tout style d’art exploitant les émotions et les icônes populaires, style dévolu au grand public peu cultivé. Alors que la notion a longtemps été utilisée dans les théories sur l'art en général, elle a jusqu'à présent été très négligée en études cinématographiques. Cela est d’autant plus surprenant que la définition du kitsch comme une forme de culture de masse conçue pour susciter l'engouement populaire s’applique particulièrement bien au cinéma lui-même.

Ce numéro de la Revue LISA/LISA e-journal propose d’explorer le cinéma anglophone sous l’angle du kitsch, en cherchant à cerner comment y sont traduits en termes cinématographiques les éléments constitutifs du kitsch tels que l’exubérance, l’artifice, l’effet d’accumulation et le goût des poncifs. La référence au kitsch y est révélatrice des conventions esthétiques et génériques que les films recyclent avec plus ou moins de distance critique, mais aussi des idéologies et des préjugés sociaux sous-jacents attenants à l’aire culturelle anglo-saxonne. Plus spécifiquement, la référence au kitsch fait apparaître la nécessité d’interroger le regard porté sur une œuvre autant que le style de cette œuvre. En d’autres termes, explorer le cinéma sous l’angle du kitsch amène à articuler une étude des représentations et une analyse de la réception.

  • Revues.org