Navigation – Plan du site

Vol. VI – n° 3 | 2008
Twists and Turns: the Stratagems of Discourse in Renaissance England

Tours et détours : les ruses du discours dans l’Angleterre de la Renaissance
Sous la direction de Isabelle Schwartz-Gastine et Michèle Vignaux

Le présent volume est l’aboutissement d’une série de rencontres, principalement dans le cadre de l’atelier XVIe- XVIIe siècles des Congrès de la Société des Anglicistes de l’Enseignement Supérieur (SAES) : « Parcours/Détours » (Université de Versailles-St Quentin, 2004), « Texte, Contexte, Hors-Texte » (Université de Toulouse 2-le Mirail, 2005), « Etrange/Etranger » (Université de Nantes, 2006) et « L’Envers du décor » (Université d’Avignon, 2007). Pour autant, il ne s’agissait pas pour nous de présenter une juxtaposition fortuite de textes plus ou moins hétéroclites, comme un simple coup d’œil à la table des matières suffira à en convaincre le lecteur, mais bien de construire un ouvrage autour de la question qui s’est peu à peu dégagée comme centrale jusqu’à l’obsession, et que nous avons cherchée à rendre sous différentes formes dans le titre, l’illustration de couverture et l’épigraphe : celle de la sinuosité du ou des discours, qui nous est apparue comme caractéristique de cette période d’intense activité intellectuelle et artistique qu’est la Renaissance. Sans prétendre à l’exhaustivité, l’ouvrage aborde diverses modalités de ces sinuosités liées à des causes non moins diverses : controverse religieuse ou politique, rhétorique encomiastique, rôle de la censure ou plus simplement exigences liées à la recherche d’un protecteur-mécène, discours sur l’autre comme miroir déformant ou comme faire valoir, qui rend possible une connaissance indirecte et paradoxale de soi, par différenciation, voire par un processus de recréation, à l’époque de la Renaissance ou, pour la dernière partie, auquel le discours renaissant se prête à son tour à notre époque avec une extraordinaire fécondité...

  • Revues.org