Navigation – Plan du site

Vol. VII – n°2 | 2009
From Strange to Stranger: Constructions of Americanness

L’étrange/étranger : constructions de l’américanité
Sous la direction de Annick Cizel et Denise Ginfray

Jamais le texte n’est singulier, qui se construit plutôt dans une entreprise d’individualité collective enrichie d’intertextualité. Nourri d’entrelacs littéraires, il est le reflet de perspectives picturales, s’étoffe de rémanences socio-culturelles, traduit les déterminismes personnels et territoriaux, convoque ce que Michel Feith nomme, à la manière d’Edouard Glissant, la « poétique du divers ». Nourris d’une Amérique-concept, multiple par essence, les onze textes qui suivent ne sont jamais le reflet d’une Amérique univoque. Ils élaborent en un triptyque la réflexivité multiple d’une Américanité à la fois contemporaine et hors du temps, dont le déterminisme des Origines a dépassé les F/frontières. Référent à la fois national et global, la construction de l’« Amérique » transcende la relation à l’Autre et à Soi, la différence et la rémanence, la singularité et la multiplicité, l’assimilation dans la collectivité, et l’individualité de l’Étrange et de l’Étranger.

  • Revues.org